Abbaye d'ALET-LES BAINS

Située dans la station thermale d'Alet dans la Vallée de l'Aude, les origines de cette abbaye sont inconnues. Construite au IXème siècle, elle est un magnifique témoignage de la riche histoire du village.Au XIIe siècle, elle attire de nombreux pélerins. Elle connut un regain inespéré après les temps difficiles de la Croisade contre le catharisme, en étant choisie comme siège d'un nouvel évêché. L'abbaye comprise dans les remparts de la ville fut détruite lors des guerres de religion et il n'en reste aujourd'hui que d'imposants vestiges : la cathédrale Notre Dame du XIIe siècle, la salle capitulaire, la porte d'entrée nord.
Festival Fugue en Aude Romane chaque année en juillet.
d'après les informations sur le site http://www.audetourisme.com

Informations pratiques :

Chiens non acceptés

Période et heures d'ouverture 2015

du 28 mars au 31 octobre

Lundi au jeudi de 14h à 18h
Vendredi, samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h

du 1er juillet au 31 août De 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h
Type de visite

Visite libre avec documentation. Langues documentation : E, GB, D
Animations au mois de juillet et août, soirée de musique et de théâtre dans l'abbaye

Tarifs
Chèques vacances acceptés
Adultes

- de 6 ans
enfants de 6 à 15 ans
Scolaires, étudiants, chômeurs, Groupes (de 10 à 25 pers)
3,50 €
2,50 € avec le passeport inter-sites
gratuit
2,00 €
3,00 €
Durée moyenne de la visite 45 minutes
Parking plusieurs parking dans le village à proximité de l'abbaye
Contact

 

adresse

Office du tourisme Avenue Nicolas Pavillon 11580 ALET-LES-BAINS
tel. 04 68 69 93 56
fax 04 68 69 94 07
email formulaire de contact sur le site
site internet http://aletlesbains.com

 

Depuis les villes les plus proches, approximativement :
Distance
Temps
39 km de Laroque de Fa
36 km de Mouthoumet
43 minutes
40 minutes
40 km au Sud de Carcassonne
35 minutes
15 km au Sud de Limoux 10 minutes

Situer sur la carte de l'Aude



Détail de la visite :

La visite se fait en deux temps à cause d'un risque d'effondrement à proximité de la tour Notre Dame
1) une clé vous est remise lors de l'achat des billets. Elle ouvre la grille qui donne accès à la salle capitulaire.
La salle capitulaire :
Deux nefs voûtées d'ogives du XIVème siècle. Le mur faisant face à cette salle a été construit avec d'anciennes pierres tombales. Des scènes sont sculptées dans les pilliers telles que : " La fuite en Egypte ", " L'Annonciation ", une chasse à l'ours, un centaure surmonté d'un personnage, un affrontement de bouquetins. Les deux baies latérales supportent des sculptures variées : oiseaux, pommes de pins, feuillages. L'intérieur de la salle fut restauré au XIVème siècle. On remplaça les voûtes romanes par des voûtes gothiques.

2) à la restitution de la clé, une porte au fond de l'office du tourisme donne accès à la deuxième partie de la visite :

L'abside romane :

- extérieur : le chevet : plan polygonal à 5 pans. Il comporte 6 épais contreforts surmontés de colonnes engagées et couronnées de chapiteaux ornées de feuillages. Leur tailloir se poursuit en corniche sur tout le front du chevet. Sur un décor de 4 colonettes repose une décoration d'arcs trilobés le tout surmonté d'un bandeau de 2 rangs de billettes.

- Intérieur : arc triomphal de plein ceintre, forme d'architecture typique de l'art roman. Cet arc est décoré de motifs floraux cernés de 2 cordons de perles. Deux colonnes soutiennent des chapitaux richement ornés de 3 étages de fuilles d'acanthe s'étalant en corbeille, courbées aux angles vers l'extérieur. L'abaque est décoré enboules saillantes. Les tailloirs des chapitaux portent le même décor que l'arc. Ce décor se retrouve également à la base de la voûte en cul de four percée de 5 profondes fenêtres, qui repose sur des murs très épais, marqués de 5 niches. Son chœur roman est le plus bel élément de la cathédrale. Il s'inspire directement d'un mélange d'art Corinthien et Ionique et révèle la somptuosité du décor " à l'antique " les archéologues viennent du monde entier pour viister cet édifice incomparable.

La nef
: L'abbatiale est un édifice à nef centrale et bas côtés de 6 travées aux transepts saillants. Seul le transept Nord subsiste. Des tribunes furent ajoutées sur les bas côtés de l'édifice dans la seconde moitié du XIIème siècle. On y trouve aussi la Tour Notre-Dame dont il ne reste qu'une infime partie. A l'opposé la Tour Saint Michel, écroulée en partie, possède un escalier dont les contreforts sont en forme de colonne. Le chevet du Xème siècle fut considéré jadis comme le " Temple de Diane ".




Site créé et référencé par Aude-Web.fr